Recherche
Récemment

Réseau cristallin de l’eau et sa structure

Posté sur20/10/2016
Aimer0
Réseau cristallin de l’eau et sa structure
L’eau est la matière qui a créé notre planète. L’avenir appartient aux appareils à cristaux liquides qui seront capables d’enregistrer toutes les informations sur l’eau. L’objectif des Correcteurs d’État Fonctionnel est de fournir la possibilité de restaurer correctement la structure de l’eau et de la remplir avec de l’information positive, nécessaire et salubre. Grâce au CEF favorisant l’harmonisation de la structure de l’eau interne, celle circulant au sein du corps, notre état psycho-émotionnel se normalisera automatiquement. Toutes les maladies vont progressivement disparaître.

L’eau ordinaire est la matière la plus importante pour l’humanité sur la Terre ! Tout le monde parle des capacités curatives de l’eau. Pourtant personne n’explique directement pourquoi l’eau est capable de guérir et de ranimer. Seul un Japonais, Masaru Emoto, s’est approché de la compréhension des processus originels. Il a pu saisir l’essentiel : la matrice bioénergétique de l’eau est capable d’influencer son environnement et, notamment, un être humain, comme l’un des éléments de ce monde. En URSS, tout un institut de recherche secret a essayé d’étudier ce sujet. Dans le cadre de leurs études stratégiques, nos savants ont donné la réponse à plusieurs questions liées à la matrice d’eau. Ils ont créé la théorie de supra-conductibilité des milieux liquides et de leur interaction avec les champs de torsion. En même temps, ils ont pu expliquer pourquoi l’eau possédait les caractéristiques curatives et quel était le mécanisme de son influence sur l’organisme humain. Au cours de l’interaction entre le corps et l’eau, il est nécessaire de se rappeler que l’eau est un supraconducteur universel. Dans notre monde, tout dépend de l’intégralité de sa structure cristalline : si cette structure est originelle, c’est-à-dire harmonieuse, le monde alentour sera aussi harmonieux, et l’homme sera évidemment en bonne santé. Si la structure cristalline de l’eau est perturbée, on constatera par la suite des changements négatifs dans l’organisme humain.

Notre monde se compose au moins de deux tiers d’eau. Presque 70 % de la surface de notre planète sont occupés par les mers et les océans. L’eau solide – la neige et les glaciers – couvre 20 % de la terre. Chaque habitant de notre planète bénéficie de 0,33 km3 d’eau marine et 0,008 km3 d’eau douce. Presque 70 % des eaux douces sont concentrés dans les couches glacières des pays polaires et les glaciers des montagnes, 30 % dans les couches liquides souterraines. En même temps, le lit de toutes les rivières contient seulement 0,006 % d’eau douces. Et ce n’est pas la seule raison pour laquelle nous considérons l’eau comme la matière la plus importante pour la vie.

L’être humain est composé de 63 à 68 % d’eau. Un homme de 65 kg « contient » 40 litres d’eau, dont presque 25 litres se trouvent à l’intérieur des cellules, et 15 litres – dans la composition des liquides extracellulaires de l’organisme. De ces 25 litres des liquides intracellulaires, presque 95 % sont à l’état libre, et 5 % sont immobilisés à cause des liaisons avec des macromolécules biologiques. Notre cerveau contient presque 89 % d’eau, le sang près de 80 %, nos muscles se composent à 70 % d’eau, même les os du squelette en contiennent près de 20 %. Les tissus des jeunes organismes sont particulièrement riches en eau. Avec l’âge l’homme «se dessèche» en perdant de l’eau. Le corps sain de l’embryon humain de 3 mois contient 95 % d’eau, de 5 mois – 86 %, d’un nouveau-né – 70 %, d’une personne adulte – de 55 à 65 %.

Structure de l’eau.
C’est seulement au début du XIXème siècle que les savants Guillaume de Humboldt et Joseph-Louis Gay-Lussac ont démontré que l’eau représentait la combinaison de l’hydrogène et de l’oxygène. Avant, les scientifiques croyaient que l’eau était un élément chimique simple. Au XXème siècle les savants ont découvert que l’eau possédait une structure cristalline bien particulière. Le microscope ordinaire permet de voir comment les molécules se réunissent en groupes. Ces groupes sont appelés clusters. Les savants soviétiques ont supposé que les clusters représentassent des sortes de cellules dans lesquelles l’eau garde le souvenir de tout ce qu’elle voit, ce qu’elle entend et ce qu’elle ressent. On à découvert que la propriété de l’eau possédant une mémoire structurelle lui permettait d’absorber des informations différentes, de les stocker et de les échanger avec l’environnement, ainsi qu’avec toutes les données contenues dans la pensée, la lumière, la musique, la prière ou tout simplement dans un mot. Comme toute cellule vivante contient les informations sur l’ensemble de l’organisme, chaque molécule d’eau est capable de garder les informations sur tout notre système planétaire !

Aujourd’hui, les scientifiques confirment unanimement que l’eau possède sa propre mémoire intégrée dans la structure de ses cristaux. Tout facteur extérieur peut affecter la structure et la composition biochimique de l’eau. Mais, comme nous le savons maintenant, l’eau est la base de tout organisme ! Cela veut dire que tout facteur ayant une influence sur l’eau entraîne des changements dans le système « humain » : les molécules d’ADN contenant la mémoire génétique sont reprogrammées. Aujourd’hui, comme jamais, le milieu énergo-informationnel est pollué par la violence, la criminalité, les conflits militaires… L’eau mémorise tout cela. Pourtant elle ne fait pas que mémoriser nos actes et nos pensées négatives, elle y fait face, elle répond ! Les savants pensent que plusieurs tempêtes, ouragans, inondations représentent la réaction de l’eau à la pollution globale du milieu énergo-informationnel. Ainsi, l’eau nous rend les informations qui y ont été introduites. L’état moléculaire de l’eau change sous l’effet des facteurs négatifs extérieurs : cette eau freine les processus biochimiques dans les cellules de notre organisme, exerce une action négative sur l’appareil génétique des molécules d’ADN.

En 1970, l’Institut secret de recherche de l’URSS a abouti à une conclusion sensationnelle. Toute information est transmise vers l’eau grâce à son organisation structurelle. Le mécanisme est le suivant : la structure des cristaux est très sensible aux influences énergo-informationnelles, elle subit les changements, ce qui déclenche une réaction en chaîne. Les vibrations sont transmises d’un cristal à l’autre, tout en modifiant leurs réseaux. La lecture de ces changements représente justement la lecture de ces informations. Les spécialistes de cet institut ont mis en place un appareil spécifique pour enregistrer les changements des réseaux cristallins contenus dans l’eau et transformer ces signaux en informations faciles à interpréter.

Influence du réseau cristallin de l’eau sur un être humain
Selon Léonard de Vinci, « La vie est l’eau animée… ».

Les savants qui, au cours de la deuxième moitié du siècle dernier, ont étudié les propriétés structurelles de l’eau, ont conclu que l’eau cherchait en permanence à régénérer sa structure, c’est-à-dire à atteindre l’équilibre. Cette découverte leur a permis de faire une autre constatation. Pour provoquer des troubles chez un homme (maladies, malheurs…), il suffit de perturber la structure de ses eaux intérieures, et ensuite, à titre compensatoire, de proposer un substitut destructeur. La structure de l’eau est facile à détruire : par tout moyen, il suffit de mettre la personne hors d’elle-même, de la faire s’inquiéter, ou éprouver toutes sortes d’émotions (y compris positives). Comme résultat, la structure de ses eaux intérieures est bouleversée. Si en ce moment, l’entourage de l’homme ne lui fournit pas de « bons » compensateurs, les eaux intérieures vont utiliser les « bons» compensateurs pour retrouver leur équilibre naturel. C’est la base d’une nouvelle super-arme. De l’autre côté, on a très vite expliqué la façon d’agir sur les maladies humaines. Il suffit une fois de plus de modifier la structure de l’eau (dans notre cas, la «mauvaise» structure) et de fournir le « bon » compensateur qui pourrait être de l’eau bien structurée. La matrice énergo-informationnelle contient tout ce que doit comporter la cellule vivante. Cela signifie que la perturbation de la structure de l’eau consommée par l’homme ou rencontrée au cours de sa vie, va sûrement entraîner des changements dans son organisme. Si les changements de la matrice sont positifs, la personne va se sentir mieux, s’ils sont négatifs, la personne commencera à être souvent malade, dans une évolution qui peut conduire à la mort.

Comment la matrice de l’eau change-t-elle?

Le microscope électronique permet de voir que l’eau se compose de cellules minuscules. Une cellule semblable comporte près de trois millions d’éléments structurels, et dans chacune se trouvent 912 molécules insolubles qui ne se désagrègent pas et représentent une super-molécule. Toute l’eau est composée de ce type de cubes. Influencée par un champ magnétique, une matière ou une simple action mécanique, l’eau change la combinaison de ses éléments dans la cellule et, donc, ses propriétés se modifient aussi. Cette nouvelle combinaison est transmise à des cellules voisines et reste sauvegardée jusqu’à un nouvel et éventuel mouvement vibratoire. Nous savons que l’eau est caractérisée par deux propriétés globales: la supra conductibilité et la résonance équilibrée (c’est comme ça que les savants appellent la tendance à la structure constante).

Eau et émotions humaines

Les employés d’un laboratoire de l’Académie des sciences naturelles de Russie ont réalisé de nombreuses expériences consacrées à l’influence des émotions humaines sur l’eau. Les expériences étaient toutes simples. On a réuni un groupe de personnes, on a placé un matras d’eau devant elles, et on leur a demandé de penser à quelque chose de positif (amour, bonté, tendresse…) tout en regardant l’eau. Ensuite, on a mis un nouveau matras d’eau et on a invité les gens à penser à quelque chose de négatif: se rappeler de vieilles rancunes, des disputes, des moments désagréables. Après, les savants ont pris les mesures des échantillons d’eau dans les deux matras et ont commenté les résultats des expériences : «Pour nous, il est tout à fait évident que l’amour augmente l’énergie de l’eau et stabilise cette eau, et que l’agression réduit considérablement cette énergie, la change vers le pire. Si une personne «s’adresse» à l’eau avec de bonnes pensées, la bénit, lui dit «merci», la qualité de cette eau augmente et elle va exercer une influence positive sur elle et sur son corps». Aux États-Unis, les savants ont organisé les recherches très importantes dont l’objectif était d’étudier l’influence de l’eau structurée sur le sang humain. C’est ainsi que Pearl Laperla, docteur en médecine et immunologue, a prélevé le sang du doigt d’une patiente et avec cette goutte de sang à l’aide du microscope électronique a suivi l’évolution de l’état de son organisme. Sur l’écran du microscope électronique, on pouvait voir des globules rouges, collés l’un à l’autre puisqu’ils avaient perdu leur charge énergétique. Ils se sont collés comme une pile de pièces de monnaie sous forme d’une formation que les médecins appellent « rôle bas». Ces commissures résultent des maladies cardio-vasculaires ou pulmonaires, des arthrites ou des autres maladies du corps physique. Ensuite, le médecin a proposé à sa patiente de boire un peu d’eau structurée. 12 minutes plus tard, il a procédé à un nouveau prélèvement de sang et à une nouvelle analyse. Sur l’écran du microscope électronique, il a constaté que les cellules étaient devenues plus agitées : elles avaient rétabli leur charge électrique en s’écartant les unes des autres et acquis la capacité de transporter l’oxygène. A l’intérieur de la cellule, un nouveau noyau commençait à se former. Ainsi, une gorgée d’eau structurée ordinaire peut servir de médicament puissant.

Le mouvement des globules rouges dans les vaisseaux sains
La stagnation de la circulation des globules rouges dans les vaisseaux sanguins malades
reseau-cristallin3

Quelle conclusion peut-on tirer après avoir analysé cette information? Une conclusion très simple et très logique: afin de normaliser sa santé, guérir les maladies, préserver la jeunesse et la force, il suffit de faire entrer en réaction les cristaux des liquides intérieurs d’un homme avec les cristaux positifs de l’eau structurée (extérieur). Dans ce cas, l’information positive, utile et guérissant va se répandre d’un cristal à l’autre. Comme résultat, les maladies vont disparaître. Le contact avec de l’eau de mauvaise structure et à la matrice négative peut empirer considérablement la santé, l’état psychique et émotionnel d’une personne.

L’eau est le meilleur médicament

Il n’y a pas longtemps, certains médecins ont commencé à exposer une idée originale : toute maladie peut être guérie par l’eau ordinaire. Assez de médicaments chers, de procédures physiologiques, assez d’autres remèdes médicaux à la mode ! Notre corps n’est pas malade. Tout simplement, il a soif ! Le manque chronique d’eau provoque la plupart des maladies… Selon la théorie du Dr. Batmanghelidj, une alimentation régulière et la bonne répartition de l’eau dans l’organisme sont les seuls moyens d’assurer l’accès aux organes pour les hormones, les matières chimiques portant les informations génétiques ainsi que des matières nutritives. Une fois les zones déshydratées atteintes par ce liquide, les processus chimiques et physiques se rétablissent. Comme résultat, la maladie disparaît.

Les médecins précisent cette conclusion : « La structure de l’ADN d’une personne saine reproduit parfaitement le réseau cristallin de l’eau. On peut dire autrement : mieux l’eau de votre organisme est structurée, plus correct est votre ADN, et donc, plus forte est votre santé. Comment faire pour que votre ADN soit bien structuré ? Boire la bonne eau structurée, se laver avec la bonne eau structurée, être régulièrement en contact avec elle. Le moyen le plus simple et unique, très efficace et toujours fiable d’obtenir l’eau bien structurée consiste à utiliser les correcteurs d’état fonctionnel ». Et vous avez cette occasion unique !

Combien faut-il boire d’eau ?
Combien faut-il boire d’eau pour renouveler constamment ses réserves dans l’organisme et éviter la déshydratation qui peut provoquer différentes maladies ?

  • Un adulte moyen en bonne santé peut boire 2 à 2,5 litres d’eau par jour ce qui équivaut à 30 ml d’eau par kg du poids de l’homme.
  • Si vous exercez régulièrement de gros efforts physiques, il vous faut 3 à 3,5 litres. Il faut boire progressivement avec des intervalles, sans attendre la sensation de la soif.
  • Après de gros efforts physiques irréguliers, il faut boire 1 à 1,5 litre d’eau en une seule prise afin d’éliminer les déchets produits par l’activité musculaire et de remettre en norme la fréquence cardiaque.
  • Les futures mamans ne doivent pas se limiter en eau. Elles doivent boire 2 à 2,5 litres d’eau.
  • Les personnes âgées perdent beaucoup d’eau ce qui est conditionné par les changements dans leur organisme dus à leur âge.
    Par conséquent, elles doivent consommer plus d’eau que les jeunes ou les personnes entre deux âges.
    L’eau est particulièrement indispensable pour le cerveau des personnes âgées. Le manque d’eau peut provoquer le vertige, l’altération de la mémoire et même des changements sérieux dans les vaisseaux cérébraux.

Est-il possible qu’une personne ne soit pas malade à la suite du manque d’eau, mais au contraire parce qu’il elle boit trop d’eau ?

Les médecins affirment qu’il n’y a jamais «trop d’eau» pour un organisme sain avec le bon fonctionnement des reins! Si nous buvons plus d’eau structurée que nécessaire, les reins vont l’évacuer de notre organisme. Et cela va accélérer le processus d’élimination des déchets. Donc, si vous avez des reins en bon état de fonctionnement, buvez tant que vous voulez !

Comment bien boire ?

  • L’idéal serait de boire le liquide à la température du corps, de 34 à 36 °C.
  • Ne pas boire « d’un trait », mais par petites gorgées, en faisant des pauses – ainsi, l’organisme assimile l’eau de façon optimale
  • Il est possible de boire à tout moment. Il est bien de boire un verre d’eau avant le petit déjeuner, et, encore mieux, dans le lit, au réveil. Dans ce cas, le bilan hydrique de l’organisme se rétablit très vite (évidemment, pendant la nuit l’organisme subit une légère déshydratation, puisqu’on ne boit pas pendant quelques heures de suite).
  • L’estomac a besoin seulement de 15 à 30 minutes pour digérer l’eau. En cette période, l’eau est désagrégée en molécules et pénètre à travers les parois de l’estomac dans l’espace intercellulaire tout en commençant à produire son effet bénéfique. Vous pouvez commencer à manger 15 à 30 minutes après avoir bu de l’eau.
  • Il est très utile de boire un grand verre d’eau avant de dormir, cela prévient la formation des calculs rénaux.

BONNE CHANCE A VOUS !

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter